Le blog de Sylvie Etche

Le blog de Sylvie Etche

Blanchiment des dents : tour d'horizon des méthodes existantes

 

 

Nous rêvons tous d’avoir un sourire hollywoodien, comme eux :

 

George-Clooney.jpg                          JPFdents-blanches.jpg                 Eva-Longoria.jpg


 

 

Mais voilà : de nombreux people utilisent de fausses dents ! Ils portent des prothèses, des dentiers amovibles, ou des facettes adhésives.

 

Quand on n'a pas la fortune des stars, il nous reste heureusement quelques méthodes pour tenter d'avoir des dents éclatantes nous aussi. Nous allons les explorer ici.

 

Tout d'abord, il faut savoir que la couleur de nos dents est déterminée génétiquement.

La teinte des dents peut aller du blanc au jaune ou au gris, voire au brun pâle. Et contre sa couleur naturelle, on ne peut pas grand chose.

Par contre, la blancheur initiale de nos dents peut être ternie par différents facteurs : la consommation de thé, de café, de vin rouge, de chocolat, la cigarette, ou encore la consommation répétée de certains antibiotiques. Les dents ternissent également avec l’âge.

 

Avant d'envisager de se faire blanchir les dents, il faut s'assurer d'avoir une dentition saine : un éclaircissement des dents peut provoquer inflammations ou abcès dentaires en cas de caries par exemple. Attention : il faut savoir que les traitements peuvent aussi favoriser l’hypersensibilité des dents aux variations de températures.

 

Enfin, les produits ne sont efficaces que sur des dents naturelles (pas les dentiers !). De même, ils ne marcheront pas de la même façon sur une dent vivante que sur une dent dévitalisée.

Très important :  il faut déterminer son budget. Nous allons voir qu’un blanchiment peut couter de 10 à plus de 1000 euros selon la méthode choisie.

 

Devant le prix prohibitif des méthodes des professionnels, beaucoup de personnes optent pour les blanchiments « maison » mais attention, nous verrons qu’il y a des erreurs à ne pas commette afin de ne pas abimer ses dents de façon irrémédiable !

 

 

1) LES BARS A SOURIRE

 

bar_a_sourire.jpg

 

Tout comme les cabines de bronzages ou les bars à ongles, on trouve maintenant des "bars à sourire" qui fleurissent partout en ville. 

Dans ces enseignes, on vous propose de vous blanchir les dents en 1 séance de 30 minutes. Comment ?  On vous applique sur les dents une gouttière en plastique remplie de gel blanchissant, on éclaire le tout avec une lampe LED, et on laisse agir. 

Ce gel est composé de perborate de sodium : c'est un agent blanchissant utilisé dans les lessives et les détergents. Ajouté à l’eau, il génère du peroxyde d’hydrogène (nom scientifique de l'eau oxygénée) qui a un fort pouvoir oxydant et décolorant.

Attention : ce produit n’est pas inoffensif et peut provoquer des effets secondaires importants sur l'email ou les gencives.  Et le personnel des bars à sourire n'est pas diplômé, et ne vérifiera en aucun cas l'état de vos dents avant de procéder au blanchiment.

 

Combien ?

En moyenne 79 euros la séance.

 

Les résultats ?

Ils sont mitigés et non garantis : sur certaines personnes le blanchiment réussit correctement, sur d’autres le gel ou le système LED irritent les cordes vocales ou brulent les gencives. C'est pourquoi les « bars à sourire » sont un commerce très controversé.

Les résultats sont donc variables, mais surtout ils ne seront pas durables : l''éclaircissement obtenu s’estompera assez rapidement. 

Les bars à sourire peuvent être une bonne solution pour un blanchiment temporaire :  une grande occasion comme un mariage, ...

 

 

 

2) LE BLANCHIMENT CHEZ LE DENTISTE

 

blanchiment-dentaire-professionnel-300x200.jpg

 

Le dentiste est un professionnel.  Il vous proposera la solution de blanchiment la plus adaptée à votre dentition personnelle. Si vous présentez la moindre contre indication au blanchiment, le dentiste vous le dira.

Profitons-en ici pour dire que le blanchiment est formellement déconseillé aux femmes enceintes, ainsi qu'aux adolescents de moins de 16 ans.

 

S'il y a des avantages certains à se faire blanchir les dents chez un dentiste, il y a aussi et surtout un gros inconvénient : le prix. Et le blanchiment n'est pas remboursé.

 

Combien ?

Un blanchiment vous sera facturé de 500 euros à plus de 1000 euros si vous avez besoin de plusieurs séances. Naturellement, le dentiste vous proposera un échelonnage des paiements.

 

La méthode :

Le dentiste vous nettoie bien les dents puis vous applique un gel blanchissant puissant, et ensuite il utilise la lumière d’un rayon laser pour faire pénétrer le gel à travers l’email. Cette méthode est la plus efficace, elle fait généralement gagner plusieurs teintes aux dents.

Une seule séance d'1 heure peut être suffisante. On peut ensuite le cas échéant renouveler les séances selon le degré de blancheur attendu.

Et enfin, cette méthode est celle qui sera la plus durable dans le temps.

 

 

 

 3) LES METHODES A DOMICILE

 

A/ Les méthodes chimiques

superwhite.jpg

 

  •  Les dentifrices blanchissants : ils appartiennent à la catégorie des produits cosmétiques et sont vendus en grande surface. Ils contiennent une faible concentration de bicarbonate de soude ou de peroxyde d’hydrogène.  Ils gomment légèrement la surface de l’email, mais leur action abrasive reste superficielle.

 

En ce début d'année 2014,  la marque Colgate vient de sortir le "Maxi White One " : un dentifrice blanchissant qui promet un éclaircissement de vos dents en 1 semaine.

 

Pour ceux qui cherchent un blanchiment ponctuel, par exemple pour une grande occasion : ça marche ! Testé et approuvé par mon dentiste préféré. Vous le reconnaitrez par son emballage rouge vif :

Colgatemaxiwhite.jpg

 

 

 

  • Les kits blanchissants : vendus sous diverses formes, ils contiennent une plus forte proportion d’abrasif :

 

 

 

 gel-de-blanchiment-des-dent.jpg

- Gels blanchissants vendus en tube à appliquer soi même. Ils sont de plus en plus populaires. Ils ont une efficacité modérée, incomparable avec les méthodes des dentistes mais peuvent être une bonne solution de dépannage.

Attention, toujours pareil : si on n’a pas pensé à faire vérifier ses dents par un dentiste et qu’on applique ces produits sur des dents lésées ou cariées, attention aux dégâts.

 

 

 

bandelette.jpg

- Bandelettes de blanchiment. On les trouve en parapharmacie (marques Colgate, Listerine,..)

On place une fine bande imbibée de gel directement sur les dents, pendant 1 heure environ, avant de rincer. Marche bien sur les tâches provoquées par le thé, le café ou la cigarette. Faciles à utiliser, pas très chères.

Résultat pas vraiment durable,  à renouveler - surtout si on continue à boire du thé ou du café.

 

 

 

 

gouttiere2.jpg

- Gouttières en plastique jetables : on place nos dents à l’intérieur et on laisse le produit agir pendant une période allant de heure à une nuit. Permettent de gagner un, léger éclaircissement, mais on reste loin de la blancheur hollywoodienne.

Attention à l'action du gel : gencives sensibles s’abstenir !

 

 

 

B/ Les méthodes naturelles

 

Les méthodes naturelles sont les plus économiques : nous allons voir que l'on peut réussir à se blanchir les dents sans se ruiner forcément.

 

Pour arriver à retrouver de l'éclat sur les dents ternies, voici 4 produits couramment utilisés :

le  bicarbonate de soude, le charbon végétal en poudre, le jus de citron, et le gros sel de mer.

 

Attention : il ne faut pas abuser des ces produits même s'ils sont naturels !

Une utilisation excessive peut entrainer l'altération de votre email, qui est la couche protectrice de vos dents. Trop d'acidité rend l'email poreux et donc perméable : sans leur protection les dents se retrouvent fragilisées, exposées aux agressions, et surtout elles re-jaunissent beaucoup plus vite !  De plus elles peuvent devenir hypersensibles au chaud et au froid.

 

 

Bicarbonate de soude (également appelé bicarbonate de sodium) :

 

Il y a 2 sortes de bicarbonate de soude : le bicarbonate alimentaire, que l'on trouve au rayon sel du supermarché, et le bicarbonate pharmaceutique. Le bicarbonate pharmaceutique est le plus fin et donc le plus approprié, mais rien n'empêche d'essayer l'alimentaire si vous en avez.

Environs 4 euros la boite de 250 g en pharmacie.

Achetez le en petit conditionnement, et surtout gardez le bien à l'abri de l'humidité.

 

                 

Bicarbonate-de-soude.jpgBicarbonate-2.jpg

 

 

Sur les conseils de mon dentiste j'ai choisi cette méthode pour redonner de l'éclat à mes dents, et voilà donc 2 mois que je me brosse les dents au bicarbonate tous les mercredis midis.

Je mouille d'abord la brosse à dent, puis je verse de la poudre de bicarbonate dessus (j'en mets assez pour que ça recouvre entièrement le dessus de la brosse à dents) et je me brosse bien les dents avec pendant plusieurs minutes. Ça a un petit goût pas très agréable, mais rien de méchant. Ensuite je me rince bien la bouche, et voilà.

 

L'effet est visible au bout de 2 à 3 mois.

En ce qui me concerne, au bout de quelques semaines j'ai bien été obligée d'admettre que ça marche :  moi qui suis une grande buveuse de thé noir, mes dents sont redevenues toutes blanches et brillantes.

 

Profitons en pour dire que le bicarbonate de soude a des propriétés assainissantes très bénéfiques pour la bouche et est d'ailleurs communément utilisé en hygiène bucco-dentaire. En bain de bouche hebdomadaire (1 cuiller diluée dans un verre d'eau) il dissout le tartre, combat les aphtes et élimine les impuretés et la mauvaise haleine.

Noter que le le bicarbonate de soude est un produit très couramment utilisé en usage domestique pour soigner, cuisiner, nettoyer, jardiner, etc..

Attention il est déconseillé d'utiliser le bicarbonate plus d'une fois par semaine pour le brossage dentaire, à cause de son action abrasive.

 

Et si on en avale par accident lors du brossage ?

Réponse de mon dentiste : pas de risque en petite quantité. Et en boire en quantité plus importante  aurait juste un effet laxatif.

 

 

Le jus de citron :

 

Verser un peu de jus de citron pur (citron pressé) sur la brosse à dent et se brosser les dents.

On peut aussi se passer directement la pulpe du citron sur les dents.

L'acidité du citron agit sur le tartre et favorise la diminution de la plaque dentaire.

Attention, une fois par semaine maximum, le jus de citron est très acide, il attaque l'email !

 

 

 

 

 Le charbon végétal en poudre

charbon.jpg

 

 Le charbon végétal activé est un produit naturel obtenu par la carbonisation de végétaux (peupliers, noix de coco, buis, pin). On en trouve en pots dans les maisons de diététique (environs 10 euros). Il suffit d'en ajouter un peu directement sur le dentifrice (1 à 2 fois par semaine maximum).

Pas de souci si vous en avalez : le charbon végétal est comestible, et d'ailleurs connu pour ses multiples propriétés détoxifiantes et assainissantes.

      

 

 

 Le gros sel de mer

 

Le sel de mer, fortement iodé, contient des propriété antiseptiques et antifongiques.

On peut se brosser les dents, environ 2 fois par semaine, en trempant sa brosse à dents dans un verre d'eau tiède dans lequel on a versé le gros sel,  pour obtenir un joli effet blancheur.

Prix du gros sel de mer : environs 3 euros le kilo.

 

 

 

Bonne chance à tous, et n'oubliez pas de vous laver les dents trois fois par jour : votre meilleur allié en matière de blancheur des dents reste la prévention !

 

 

Fluocaril.jpg

 

 

 



27/02/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres