Le blog de Sylvie Etche

Le blog de Sylvie Etche

Le cri du Toucan : LIVRE D'OR

Couverture Edilivre.jpg

 

 

 

 

 

Quoi de plus beau pour un auteur, que de recevoir les impressions de ses lecteurs ?

 

J'ai décidé de publier ici les plus jolis messages que les lecteurs m'envoient par mail ou déposent sur la page facebook du livre.

 

 N''hésitez pas vous aussi à me laisser un petit mot !

 

Pour me contacter, plusieurs façons : 

- soit en commentant cet article (en bas de page)

- soit en m'envoyant un email à : sylvieetche40@yahoo.fr

- soit sur la page facebook du livre :  Le cri du Toucan sur facebook

 

 

 

18 février 2017

 

"Grâce au "cri du toucan" me voilà réconciliée avec la lecture. C'est avec regret que je posais ton livre pour aller au travail ou m'endormir. J'ai dévoré ton histoire en 3 jours à peine ! J'avoue avoir eu un pincement au coeur en tournant la dernière page ... impossible de faire durer le plaisir !!! J'étais plongée dans ton personnage du début a la fin ! J'étais Sylvie, tes filles étaient mes enfants et nous avons d'ailleurs des points communs !
FELICITATIONS Sylvie et au plaisir de te lire a nouveau !"

 

CB.

 

 

 

 14 décembre 2016

 

"Le hasard qui, traditionnellement, fait si bien les choses, m'a permis de plonger dans un ouvrage vers lequel, à priori, je ne me serais, sans doute, pas précipité. Et c'eut été bien regrettable !

Ce bouquin, je l'ai dévoré, subjugué d'abord par son scenario si improbable (et pourtant autobiographique!), puis par l'héroïsme inconsciemment déployé par l'auteure (beurk…) contre l'adversité : un harcèlement psychologique implacable et inhumain qu'elle a (trop longtemps à mon humble avis) enduré face à l'une de ses semblables. Avec, pour moi, une confirmation: l'évidente complexité de l'interactivité cérébrale et comportementale de ces dames. Nous, « entre hommes », une telle situation aurait fait long feu, certainement ponctuée par une virile distribution de baffes réciproques. Et puis, point-barre… Ici, il en va tout autrement…

L'attrait et l'originalité de ce roman - qui donc n'en est pas un - résident dans cette ambiguïté rémanente - et quasi « insupportable » pour le lecteur - entre deux femmes qui s'aiment tout autant qu'elles se haïssent, dans la plus insolente des passions. Ce « cri du Toucan », qui n'a vraiment rien d'ornithologique, s'avère une œuvre à part dont il est, à la fois, difficile et douloureux de se convaincre qu'il s'agit bien d'une authentique autobiographie. Et pourtant !… C'est bien le cas, puisque j'ai eu le privilège d'en avoir la confirmation de la part de l'auteure elle-même lors d'un salon littéraire… Les sentiments les plus contradictoires, les plus incompatibles s'y fusionnent et s'y télescopent : tendresse et violence, indulgence et intolérance, patience et exaspération, fièvre et indifférence, jalousie et compréhension… Une étourdissante valse-hésitation qui place le lecteur (pourtant comblé) en équilibre précaire pour décider s'il doit se solidariser ou plutôt s'offusquer…

Bref, un tel bouquin ne peut laisser personne insensible. D'autant que l'utilisation judicieuse de cinq polices d'écriture différentes (narration, textos, mails, téléphone, pensées) lui confère une appréciable facilité de lecture.

Quitte donc à s'en extirper déchiré entre fureur et compassion, il faut absolument s'offrir cet haletant moment de plaisir et de souffrance confondus…

Une œuvre unique en son genre et à saisir au vol.

Au vol de Toucan, bien entendu… "

 

MC (lecteur masculin)

 

 

 

24 novembre 2016

 

"J’ai connu votre livre par une fin d’après-midi de début novembre 2016.

J’arrivais au magasin BUT avec ma femme, je me suis garé.

En marchant tous les deux, j’aperçois un véhicule avec une feuille blanche collée sur la lunette arrière, je m’approche pour lire le contenu, le résumé de cette histoire m’accroche, je suis un homme qui s’intéresse à tout.
J’ai pris note pour l’acheter et c’était acquis. Plus je lisais cette histoire et plus, je devenais amoureux : de qui ? Je n’en sais rien.
Je viens de finir la lecture de votre histoire : originale, émouvante, et mouvementée. "

C.P.  (lecteur masculin)

 

 

 

 

23 novembre 2016

 

"Lu ! Très bien écrit, intrigue efficace et soulevant le problème de la manipulation perverse ! Absolument à lire et à apprécier ! J'avoue avoir été captée par l'intrigue, et à avoir eu du mal à le poser le temps de ma lecture !"

S.P.

 

 

 

 

25 septembre 2016

 

"Hello Sylvie, je viens de terminer ton roman.
Tu dois être quand même, quelqu'un de très charitable. Je suis moi même philanthrope, et le plaisir est plus grand à donner qu'à recevoir, mais il est évident que si la personne aidée ne manifeste aucune gratitude et devient par son égotisme d'une exécrable compagnie, il est préférable d'abandonner tout désir de complaisance.
Tu t'en es bien tirée, psychologiquement et sereinement ! Bravo !"

AV.

 

 

 

 

 23 mai 2016

 

" Bonjour Sylvie, ça y est, j'ai dévoré ton livre dans le week-end ! Quelle aventure tu as vécu...je trouve que c'est très courageux d'avoir écrit un livre dessus. 

A bientôt "

GD.

 

 

 

19 décembre 2015

Un très beau cadeau de Noël envoyé par un lecteur masculin

 

"Votre livre est magistral ; je l’aime !

C’est une sucrerie à déguster sans modération, un plaisir gourmand, un plongeon dans un océan d’émotions .

Malgré la mutation de Louison, c’est étrange, je pense que cette idylle merveilleuse bien que violente in Fine n’est pas si totalement terminée !! Je suis habité par une étrange sensation qui me dit que Louison vous a profondément aimée, que votre « parenthèse » est tatouée dans sa chair et  qu’une circonstance particulière  pourrait faire  que …..

Je pense aussi Sylvie que vous avez vraiment aimé cette femme, que vous avez été un peu dépassée par ce vertige  invalidant mais que malgré ce que vous prétendez les braises sont encore rouges  au dessous du bois brûlé …..

Quelle belle histoire, quel magnifique aveu, quelle exceptionnelle expérience !!!

Ce moment intime et secret de votre vie contrairement à ce que vous dites vous poursuivra Sylvie , et j’en suis heureux car il ne faut pas oublier ces choses là.

Cette montée crescendo du désir et de l’Amour m’a considérablement ému, et puis votre force sentimentale qui entraîne tout le monde derrière vous, ce stratagème que vous tissez pour vivre Louison, pour comprendre Louison, pour Aimer Louison qui s’est autodétruite car elle s’est perdue dans l’incompréhension de son émoi .

Je vous remercie pour ces vibrations que vous m’avez offertes  et je garde ce parchemin sur ma table de nuit pour relire certains passages que j’ai trouvés hors du temps, hors de la vie  « normale ?? »  qui m’ont bousculé les tripes."

 

Christian

 

 

 

 

04 mai 2015

 

Bonjour Sylvie, bonjour collègue,
Merci de m’avoir envoyé ton livre.

Comme je suis en arrêt actuellement, je me suis dit « chic, j’ai de quoi m’occuper! »
Au bout de 2 pages, j’étais déjà captivée… j’ai voulu faire durer le plaisir et finalement, je n’ai pas pu. Il fallait que je sache la suite, vite, au détriment de toutes mes activités quotidiennes vitales !

Je voulais te féliciter, j’ai vraiment adoré l’histoire, ton écriture, ton parcours. J’ai eu envie de m’inscrire au poney club (je n’aime pas les chevaux), j’ai eu envie de connaitre Louison (et finalement non!), j’ai vraiment ressenti tes émotions exprimés simplement en quelques mots bien choisis, l’impression d’être entrée dans une part de ton intimité dévoilée tout simplement et pudiquement. J’ai regretté de fermer la dernière page, j’en aurai voulu encore et encore……. le plaisir de te lire, à été trop court.
Mon ultime petit bonheur a été de trouver ta dédicace à la fin de ma lecture - je ne l’avais pas vue  !
Sylvie, il me tarde vraiment de savourer ton prochain roman. Je recommande ton livre autour de moi.
Encore bravo ! Continue encore et encore …..
Valérie M.

 

 

 

 

 

 

 

21 avril 2015

Que dire de ce livre... beaucoup de choses.
ça fait du bien de constater que d'autres personnes timides trouvent qu'il est plus aisé de coucher sur papier des mots, ses sentiments, ses pensées et pour qui les SMS sont un moyen, moderne, de communiquer plus facilement.
Ce que j'ai apprécié, c'est que c'est réellement un récit d'une expérience personnelle, avec ses côtés positifs et négatifs, et non un règlement de comptes.
Je trouve que l'écriture de Sylvie est très fluide et si descriptive que l'on a l'impression d'y être !

L'après n'a pas dû être facile, pour une timide, car après avoir extériorisé ton histoire personnelle, par le biais d'un livre, il a fallu s'exposer au "monde extérieur",faire des interviews... mais en même temps tout ceci doit être tellement excitant, je suppose.
N'as-tu pas eu peur des représailles de L ? lol
Très belle histoire, très bien racontée!
J'adhère complètement! Merci pour cette évasion dans une partie de ta vie!
Bisous
Véro

 

 

15 février 2015

Bonjour Sylvie,
Une amie commune m'a en quelques mots donné très envie de lire votre roman. Je l'en remercie car je m'en suis délectée en quelques jours. Sans vous avoir jamais rencontrée, j'ai l'impression de vous connaitre... Quel courage il a du vous falloir pour coucher ainsi sur le papier ce pan de votre histoire, j'espère que cela vous a aidé à tourner la page... ça m'en a bien l'air... car comme vous l'exprimez si bien, même et surtout les mauvaises expériences aident à avancer. 
Je vous souhaite de ne pas trop vous caparaçonner (tiens je découvre le sens "équestre" en vérifiant l'orthographe... ce fameux 1n ou 2n... lol) vis à vis d'amitiés présentes et futures après cette expérience.
Bien cordialement
Murielle

 

 

22 janvier 2015

"Merci ma petite cousine pour ce roman qui m'a captivée ! Moi qui ne suis pas une grande lectrice, je l'ai lu en moins de 48h. Certainement grâce à ton écriture tellement fluide et limpide, et cette histoire si captivante. Tu as dû vivre des moments si forts, si beaux et si cruels à la fois et quelle force pour arriver à les retranscrire avec autant d'émotion, de sensibilité, je n'ai qu'un mot, félicitations !!!! Et, oui, l'amour et la haine sont bien des sentiments très voisins :) Gros bisous et j'attends ton futur roman dédicacé bien sûr"

Cathy

 

 

 

17 janvier 2015

"J'ai fini le livre hier soir et j'ai été émue autant qu'en colère envers Louison...
Heureusement, tu es restée telle que tu es et tu ne peux qu'être fière de tout ce chemin. 
Bravo!  Maintenant on attend le prochain livre ;) "
Laetitia

 

 

 

17 janvier 2015

"Je viens de finir le livre à l'instant. Je tiens à te féliciter tout d'abord du courage dont tu as fait preuve quand à l'écriture de ce livre, il est toujours plus facile de dire les choses par écrit, jusqu'à en faire un roman, c'est osé mais très réussi.
On le lit tellement facilement, surtout quand on connaît l'histoire, et c'est même marrant de s'y retrouver ainsi que tous les autres. Effectivement il y a beaucoup de choses que j'ai découvert au fil des pages, mais une chose est sûre, je n'ai jamais douté de ta sincérité, tu es une victime dans tout ça, mais elle, elle n'est absolument rien, zéro pointé. 
Bravo Sylvie, ta camarade cavalière"

Sandra

 

 

 

16 janvier 2015

"Avant tout, je dois te dire que lire un livre écrit par une personne pour qui on a beaucoup d'affection n'est pas facile. Dès la réception de ton livre, je m'y suis plongée et la façon dont tu l'as écrit m'a donné l'impression que j'allais avec toi "Au Toucan" ! Pendant que je t'écris,  je revois les scènes que tu as vécues, les situations difficiles que tu as connues.

Je te savais volontaire mais la franchise avec laquelle tu t'es confiée m'a montré combien tu es courageuse.
Tu as très bien fait car après la lecture de ton livre certaines personnes victimes comme toi de leur gentillesse, de leur dévouement ouvriront les yeux et comme toi se révolteront devant tant d'injustice et de cruauté. L. a tout le profil "du pervers narcissique " et elle avait trouvé sa proie. Toi !
Oui j'ai aimé ce livre, oui je tire mon chapeau devant tant de sincérité au prix d'être jugée .
Je t'embrasse affectueusement."
Mayté

 

 

 

14 janvier 2015 

"Coucou Sylvie, le cri du Toucan m'a captivée je l'ai lu 2 fois, coup sur coup ! mais j'ai peur que la Louison revienne à la charge ! Es-tu certaine qu'elle n'a plus d'emprise sur toi ? Sur l'effet de la colère on écrit un livre, mais après ? Les émotions restent. Donne moi vite de tes nouvelles".

Jackie

 

 

 

14 janvier 2015

"Mon amie virtuelle qui est devenue presque réelle ... comment te dire , j'ai reçu ton livre , je m'y suis plongée et je n'en suis ressortie juste pour manger et dormir en 3 jours il fut terminé ... envie de te connaitre en vrai , de savoir toujours plus , envie de te lire , j'ai vu , j'ai vécu avec toi le temps d'un livre , et plus que tout tu m'as redonné le gout de lire tout simplement . Continue ... j'aimerais tant en savoir plus , je t'embrasse tendrement".

Cindy

 

 

 

 14 janvier 2015

"Que dire de plus .. J ai dévoré votre livre . Vous avez su me captiver ..., dès les premières pages, envie de savoir , de les tourner .. , impossible de vaquer à une autre tâche sans penser à la suite ..., plus les lignes défilaient plus le désir grandissait . 
Sans de vous rien savoir , et derrière les mots , les lignes , une image doucement façonnée 
Merci pour ce beau livre Sylvie , Merci pour ce partage de cette parenthèse de votre vie , beaucoup vont s'y reconnaître 
A très bientôt pour une nouvelle lecture !!"

Cristina

 

 

 

 13 janvier 2015

"Je voulais sincèrement te féliciter pour le brio de ton écriture et te remercier de nous avoir si généreusement et talentueusement fait partager ton univers, ton ressenti sur cette histoire que tu as vécue avec cette belle humanité qui te caractérise."

Nolwenn

 

 

 

13 janvier 2015

"Bonjour Sylvie j'ai fini ton livre, que j'ai a.do.ré , très impressionnant, beaux textes et surtout une belle aventure... tu mérites les compliments les plus beaux ! Bises.

Gigi

 

 

 

 12 janvier 2015

"Il y a un Noël qui me marquera : 2014 ! On dit qu'un auteur met beaucoup de lui-même dans sa première oeuvre....on peut dire que tu l'as remarquablement fait, douloureusement et intensément pour le plus grand plaisir de ceux et celles qui vont te lire, t'ont lu ou te relieront. Mon souhait pour 2015 ? : Que tu sois récompensée par un Prix. Tu peux déjà te remettre à écrire car ton avenir dans l'écriture sera triomphant de succès. Je suis particulièrement fière "eta hori esaten" ;)

Merci pour ton émouvante et si personnelle dédicace. "

 Venus

 

 

12 janvier 2015

"A peine reçu que je n'ai pu m'empêcher de me plonger dans ton livre tant l'attente avait aiguisé ma curiosité. Et là je n'ai pu m'arrêter de lire, cette histoire poignante m'a tenue en haleine jusqu'au bout.... Emouvant, bouleversant, ce roman a réveillé de vieux souvenirs enfouis .... ayant déja été sous le joug d'un pervers narcissique ....

Merci pour ce livre Sylvie"

 Carole

 

 

12 janvier 2015

"Salut Sylvie, j'ai lu ton livre rapidement, il se lit bien et il nous tarde à chaque étape de savoir la suite ... J'espère que Louison a eu son exemplaire dédicacé et surtout qu'elle l'a lu ... On a bien envie d'aller la dresser la dresseuse ... En tout cas un grand bravo pour ton écriture et encore une fois "chapeau" d'oser dévoiler ainsi un p'tit bout de ton intimité, il faut du courage ... Bises.

Catherine

 

 

11 janvier 2015

"Ma chère Sylvie , j'ai lu avec passion ton histoire ... ton récit ...ton livre .. comment dire ? après avoir parcouru les premières lignes je ne pouvais m'en détacher je voulais connaitre cette suite ...avec des rebondissements inattendus ..on y découvre ta gentillesse, ton récit est tellement beau j’espère que tu pourras nous faire encore vibrer, tu as du talent ...j’étais captivée ...j'en demande encore .. ma file attendait qu'une seule chose ....que je finisse pour à son tour en prendre possession .. Merci pour ta dédicace qui me va droit au cœur .. Amicalement".

Caroline

 

  

06 janvier 2015

"Chère amie. On ne se connaît que par message FB , MP ou téléphone ! Nous sommes un peu éloignée l'une de l'autre pour ce connaître et maintenant tu partage une partie de ta vie avec la lecture "Le cri du Toucan" TON LIVRE ! ta dédicace ma beaucoup touché, et de pouvoir partager avec toi et tes amies.

Ton livre est bien écrit, tu exprimes toute cette période avec sincérité et honnêteté, on vit ton livre au fur et à mesure qu'on avance dans la lecture. Nous avons pour certains plus ou moins suivi et ressenti ce que tu as subit et éprouvé « Au Toucan » avons rayé de nos page Le Toucan pour te soutenir. Tu as bien fait d'écrire cette période de ta vie et de nous la faire vivre et de pouvoir te libérer de ce poids. Ton mari et tes enfants ainsi que ta famille peuvent êtres fièrs de toi, et tes amis aussi. MERCI Sylvie et a bientôt dans de nouvelles aventures que tu vas nous écrire "

 Annie

 

 

05 janvier 2015

"Chère Sylvie,

J'ai profité de ces vacances pour me plonger dans le "Cri du Toucan". 

Je pense que j'ai pour l'instant battu les records, car je l'ai lu en UNE journée. Je n'ai donc pas "lâché" ton bouquin qui m'a interpellée à plusieurs titres : d'abord, je l'ai ressenti comme un "thriller psychologique" dès le début car, quand tu décrivais tous les WE que ton mari et toi avez passé là-bas à vous donner à fond pour ce projet, c'est le terme "manipulation" qui m'est venu à l'esprit et que tu emploieras ensuite vers la fin du bouquin.

Ensuite, même si tout cela se passe au grand air, j'ai vécu cette histoire comme un véritable huis clos.

Ensuite, j'ai découvert des pans de ta personnalité qui m'ont surprise et dans lesquels je me suis très bien retrouvée. Notamment, p29, quand tu évoques ton caractère solitaire et l'ennui que tu peux ressentir auprès de la plupart des personnes. Ta pudeur, ta réserve et ta réticence au tutoiement intempestif.

Donc, je t'exprime toute mon admiration et mes félicitations pour cette catharsis très réussie ;-) et je t'encourage à poursuivre cette aventure (littéraire). Je t'embrasse et à bientôt !

 Sophie

 

 

 

27 décembre 2014

"J'étais impatiente de lire ce premier roman, je l'ai donc terminé.

J'en ai lu la plus grande partie en une soirée. Lecture haletante d'une écriture limpide ponctuée d'images parfois cinglantes, parfois drôles mais toujours chargées d'émotion.

Sa dramaturgie s'inscrit d'emblée comme un scénario d'un film tragicomique. Evidemment, je n'avais pas à imaginer quoique ce soit, les visages se sont imposés d'eux mêmes, je les connaissais pour la plupart. Cette lecture m'a confirmé ce que j'avais pressenti très rapidement en arrivant aux écuries... une atmosphère lourde de connivences malsaines, un club très fermé dans lequel seuls les chevaux semblent paisibles et aimables, un club "très privé" d'une convivialité qui si elle a été un leitmotiv à son ouverture, en a été rapidement dépourvue de façon pitoyable.

Ce témoignage d'une intense passion est écrit avec une précision quasi chirurgicale et je comprends ô combien, à sa lecture, qu'il est un exutoire thérapeutique pour son auteur. Je ne pouvais être une lectrice indifférente et je dis "bravo" à mon amie Sylvie !

Sylvie

 

 

 

22 décembre 2014

"Chère Sylvie,
Je suis en possession du Cri du toucan depuis vendredi soir et je l'ai déjà terminé.
Jamais un livre ne m'avait autant touché. Bien écrit, exprimé avec sincérité et honnêteté. J'ai bien reconnu toutes les qualités de mon amie, intégre et fidèle. Ce livre est un pur moment de bonheur. Dès la première page on ne peut plus lacher le bouquin. On veut connaître les péripéties de l'écurie du toucan et la chute de Louison. Et jusqu'à la dernière ligne, on s'accroche avec l'auteur. Je te remercie pour ta gentille dédicace et espère sincèrement que ce ne sera pas le dernier roman. Tu as un vrai talent !!! Vivement que notre Sylvie ETCHE s'attèle à une prochaine aventure. Très joyeux noël. Ton mari et tes filles adorables peuvent être fièrs de toi ! Le cri du toucan n'a pas fini de faire parler de lui !!! Là dessus, tu peux compter sur moi !!!! Amitiés, très sincèrement."

 Maryse

 

 

20 décembre 2014

"Petit message pour Sylvie : le Père Noël m'a déjà gâtée !! Merci pour l'envoi et pour ta gentille dédicace !
Depuis hier, je me plonge avec délice dans ton bel ouvrage. Je suis époustouflée par ton talent : ton écriture est très limpide et si agréable à lire. Je glisse sur la douce musique des mots, je visualise les personnages qui ont tant de relief, et je m'imagine les lieux avec précision.
Chapeau bas ! je lis une bonne cinquantaine de bouquins par an, un peu de tout sauf des policiers : Katerine Pancol, Stephen King, Christian Signol... des essais Eric Zemmour (le fameux).... Mathieu Guidere l'islamologue, Christine Okhrent.... et je mets chaque fois entre un jour et une semaine avant de rentrer dans le livre. Là, me voilà immiscée avec délectation aux Ecuries du Toucan dès les 1eres pages ! Et je suis ce soir à la moitié de ton livre.
Comme toi, je suis persuadée que nous avons un destin et que les personnes placées sur notre route ne sont jamais innocentes au déroulement de notre vie, et à l'accomplissement de nos sentiments....
BRAVO ! Je suis très fière de toi ! "Lire, c'est rêver les yeux ouverts" et tu y contribues par ton écriture !"

 Fanou

 

 

15 décembre 2014

"Je viens de fermer le livre. Suis bouleversée.

Désolée de cette violence, de cette douleur immense.

J'ai envie de tordre le cou de Louison.

Pourtant Lou aime Sylvie.

J'en suis sûre.

Et tu es debout.

Chapeau, l'Artiste."

 X

 

 

12 décembre 2014

 "Coucou,

Je viens de refermer ton livre, et je te dis bravo. Je n'ai pas pu le lâcher depuis hier, il coule tout seul, ta rédaction est très fluide, et j'ai été captivée du début à la fin,  sauf que je ne saurai jamais si c'est parce que je te connais et que je sais que tout est vrai, ou si l'histoire tient par sa seule force. Mais je penche pour la 2ème hypothèse. Où les deux ensemble.

Tu dis que l'on va te voir sous un autre jour, mais pour moi pas du tout. J'ai retrouvé la Sylvie fine, perspicace et généreuse que je connais. Avec de la force de caractère et sachant ce qu'elle veut quand même.

Bon week-end, à bientôt !"

 Françoise

 

 

12 décembre 2014

"Chère Sylvie,
Je réfléchis...je note...je rature ma pauvre feuille. Je n'arrive pas à coucher "de façon académique" sur mon papier
mes sentiments après avoir lu " le cri du toucan".
Alors, je vais déverser sur mon écran, de façon anarchique, tout mon ressenti,ce que m'inspire l'histoire, ton  histoire...
Plus qu'un roman, un journal intime, si intime qu'il en est bouleversant...que j'aie eu la fausse pudeur d'ouvrir.
Bien au delà des mots, c'est une mise à nu où se mêlent pudeur,sentiments exaltés, exacerbés...un beau miroir
( l'effet miroir, n'est ce pas..?) mais un miroir qui se brise en mille morceaux...
"Dieu", mais quel courage! courage de dévoiler ce qui ne se dévoile pas, courage de dénoncer ce qui ne doit pas l'être,
courage de dire...tout simplement.
On se sent à la fois porter par la légèreté, la pureté de Sylvie et oppresser par la noirceur de L.
La lecture n'en reste pas moins fluide. Je la bois comme du petit lait...
Toutes tes qualités, celles que je connais et celles que je devine se révèlent à moi au fil des pages...
Je me répète, quel courage...Tu n'as pas menti ni brodé, c'est une évidence...tant d'émotions, d'authenticité...
d'intelligence émotionnelle, de dévotion, de coeur...
Que dire de plus, Sylvie...tu as mis dans ce livre toute ton âme, toutes tes tripes...
Cette histoire, ton histoire... elle aurait pu être la mienne ou celle d'une autre...Mais cette autre ou moi même, 
aurions nous eu la force et le courage de dire ? je ne le crois pas...
Je salue aussi ton mari qui a su faire preuve malgré ses doutes, de patience mais aussi de clairvoyance.
peu d'hommes auraient compris...il a eu cette force. Je pense qu'il t'aime profondément...
Aujourd'hui, tu es une femme forte ( ceci étant, je pense que tu l'as toujours été ), à deux, vous êtes invincibles, 
à quatre, indestructibles... Ne crains rien ni personne...
Cependant, Louison a raison sur une chose : oui, Sylvie tu es folle...folle d'avoir osé, osé tout dire...
Quel courage...encore et encore...
Je lève les yeux au ciel et me dis : " qu'est ce que j'aimerais un tant soit peu lui ressembler..."
MERCI Sylvie pour tout cela"

 I.

 

 

17 novembre 2014

L'écrivain Diego Arrabal nous fait l'honneur d'une magnifique critique du cri du Toucan sur son blog personnel, lien ci-dessous :

http://diegoarrabal.blogspot.fr/2014/11/coup-de-cur-de-lecteur-1.html

 

 

 

 

 

 

 



14/01/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi