Le blog de Sylvie Etche

Le blog de Sylvie Etche

Les bienfaits de l'ostéopathie cranienne chez les enfants

 

Vendredi 25 mars 2011.

Chloé a bientôt 5 ans, et Jade a presque 4 mois.

 

Nous voilà en route tous les quatre pour une visite chez notre ostéopathe, afin d’établir le premier bilan ostéopathique de Jade et de faire un petit bilan à Chloé également.

 

Arrivés dans la salle d’attente, c’est ambiance zen : musique douce, odeurs apaisantes et déco minimaliste.

 

L’ostéopathe, vêtu d’une blouse, nous reçoit de façon chaleureuse dans une salle où trône une table d’auscultation. Au mur, des posters et schémas du squelette humain.

 

C’est Jade qui commence !

La voilà sur la table d’examen.

 

 

L’ostéopathe nous place de part et d’autre de la table afin que chacun lui tienne la main pour la rassurer.

Après un petit entretien sur les conditions de l’accouchement, le thérapeute par des gestes très doux appose ses mains sur la tête de Jade. Il ferme les yeux et se concentre, comme pour capter tout ce qui se passe à l’intérieur.

Il ressent l’énergie de Jade : « quel tonus ! » il s’exclame.

 

Ses doigts palpent le crâne à des endroits précis.

Il nous indique une petite tension au niveau de l’estomac, qu’il travaille aussitôt.

Il détend également le nerf responsable des petites régurgitations.

 

La séance dure environ 30 minutes, entrecoupée de deux pauses-calin afin de rassurer Jade qui se demande un peu où elle est.

 

A la fin de la séance, le thérapeute est satisfait. Il nous conseille un prochain contrôle dans 6 mois, afin de vérifier l’évolution du crâne et de toute l’ossature du corps.

La nuit qui suit séance, Jade fera comme par magie une longue et paisible nuit de sommeil, chose exceptionnelle puisqu'elle ne fait pas encore ses nuits.

 

C’est au tour de Chloé !

Petit historique :

 

Nous avons emmené Chloé chez l’ostéopathe pour la première fois à l’âge de 3 mois.

Des forceps avaient été utilisés pour mon accouchement, et nous voulions nous assurer que son crâne n’en avait pas gardé de séquelles.

Nous avons choisi chez un thérapeute réputé sur Toulouse, habitué à soigner les nourrissons.

Lors de l'auscultation il a indiqué qu'il n'y avait pas de lésion liée à l’accouchement, ouf.

La séance consistait en une apposition des mains sur la tête de Chloé et des massages très précis avec ses doigts. Rien de plus.

 

Je me souviens n’avoir pas été spécialement convaincue à l’issue de la séance. Mais ma perplexité n’a pas duré longtemps : alors que Chloé ne dormait jamais plus de 2 heures d’affilée, sans que je sache pourquoi cette nuit là elle a dormi à poings fermés plus de 6 heures d’affilée ! (l’effet n’a hélas duré qu’une nuit).

 

A l’âge de 2 ans, nouvelle visite chez l’ostéopathe pour Chloé : c’était l’occasion d’un petit bilan, et puis elle était sujette à des otites séreuses à répétition et le médecin nous conseillait une ablation des végétations au plus vite. Nous voulions l’avis de l’ostéopathe avant de nous décider.

 

Quand on lui a parlé de l’intervention, il a crié : « surtout pas ! »

 

D’une part les végétations ont une fonction bien précise dans l’organisme, et d’autre part l’ostéopathie parvient très bien à éradiquer les otites : en libérant les pressions, les manœuvres crâniennes rétablissent le fonctionnement de la trompe d’Eustache.

 

D’ailleurs les manipulations stimulent et drainent toute la zone ORL : elles sont efficaces contre les rhinites, rhino pharyngites, bronchites…

Pour Chloé, on ne sait pas si c’est grâce à l’ostéopathie, mais toujours est-il que ses otites ont disparu rapidement et définitivement !

 

 

A la séance d’aujourd’hui il s’agit juste de vérifier que tout est en place.

Chloé est en excellente santé, jamais malade, mais c’est toujours bien de faire un petit contrôle, surtout qu’elle fait beaucoup de sport (judo, vélo, danse, ski, cheval,..)

 

Le thérapeute indique que passé l’âge de 3 ans il peut observer la santé générale d’un organisme en observant l’iris de l’œil.

Rien à signaler dans l’iris de Chloé : elle est en pleine forme.

 

Une apposition des mains sur son crâne permet de vérifier qu’aucun disfonctionnement n’est présent dans son corps : le thérapeute constate que tout est bien équilibré. Quelques petits massages, et le tour est joué.

Chloé est plus grande : un prochain bilan dans 1 an sera suffisant.

 

 

Le saviez-vous ?

 

82 % des enfants présentent une lésion ostéopathique crânienne - même minime - à la naissance.

Le crâne du bébé est malmené lors de son passage dans l’étroit couloir du col de l’utérus, car il n’a pas la rigidité de celui d’un adulte. Un accouchement trop long, la présentation par le siège, l’utilisation de forceps, etc .. sont autant de traumatismes potentiels.

 

L’ostéopathe peut dresser un bilan ostéopathique dès la naissance du bébé.

Par des manipulations très précises sur le crâne du bébé, il détend les zones du crâne où passent les nerfs qui commandent les organes du corps. Et il libère les tensions inter crâniennes.

Il mobilise un crâne bloqué, détend un nerf pincé, travaille la tension digestive, les troubles du sommeil, les pleurs chroniques, etc..

L’ostéopathie crânienne permet même de régler des problèmes de régurgitation du lait chez les nourrissons, par compression du nerf qui commande la déglutition.

Par ailleurs une grande part de l’ostéopathie crânienne se révèle préventive : en rétablissant le jeu articulaire du crâne, l’ostéopathe prévient nombre de lésions ou de déformations osseuses susceptibles d’apparaitre (colonne vertébrale, ..)

 

Ainsi le tarif d’une séance d’ostéopathie peut sembler élevé (même si depuis peu les ostéopathes sont agréés et parfois remboursés par les mutuelles), mais nous le voyons comme un investissement : l’ostéopathie, c’est des problèmes de santé évités.

 

 

 

 

Conclusion :

L’ostéopathie peut soigner de façon douce et naturelle (sans médicaments) un nombre considérable de petits maux : déformations de la colonne vertébrale et mal de dos bien sûr, mais aussi migraines, affections ORL, et pour les enfants problèmes de langage et d’écoute, troubles comportementaux, troubles psychomoteurs, sommeil agité, et bien d’autres.

On aime !

 



26/03/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi