Le blog de Sylvie Etche

Le blog de Sylvie Etche

Mon expérience de tire-lait électrique

 

Je n’avais jamais pensé à utiliser un tire-lait, je n’en ai jamais eu besoin pour Chloé car j’étais en congé parental et elle m’accompagnait partout.

Et cela aurait pu être pareil pour Jade, mais plusieurs perspectives m’ont menée à envisager l’utilisation d’un tire-lait :

 

- Tout d’abord, habituer Jade au biberon en douceur en lui donnant d’abord mon propre lait dans un biberon me permettra d’introduire une seule nouveauté à la fois et de la familiariser à son rythme, au biberon.

 

 

- Ensuite, l’attribution d’une place en crèche en septembre 2011  : Jade aura alors 10 mois, et la crèche encourage vivement le maintien de l’allaitement durant le placement en crèche, proposant même au personnel de prendre des pauses au travail pour venir allaiter bébé.

Sans aller jusque là, l’idée d’amener le matin mes biberons de lait maternel pour la journée de Jade m'est séduisante.

 

 

- Enfin, au bout de 7 mois d’allaitement il vient de m'arriver un ennui de santé : en soulevant Jade de sa baignoire, je me suis fait un claquage de dos terrible qui m’a immobilisée pendant une dizaine de jours. Et là, impossible de prendre des anti-inflammatoires, qui passent dans le lait...j’ai donc du soigner ma lombalgie aigüe avec uniquement des efferalgans. Et là je me suis dit que si j’avais pu stocker mon lait au préalable, la prise de médicaments sur quelques jours aurait été possible.

 

 

Tous ces arguments font que la question du tire-lait s’est vite imposée à moi.

 

 

Une copine m’avait bien donné un tire-lait manuel, mais malgré des seins débordant de lait aucune goutte n’était jamais sortie du tire-lait, à cause de mon inexpérience en la matière et de ma maladresse

 

 

Juin 2011 :

 

A l’occasion d’une discussion avec ma cousine Lolo (ma Lolo est sage-femme !) où je lui parle de cet échec de tire-lait, elle me fait découvrir une solution très pratique : Grandir Nature

 

Grandir Nature est une société spécialisée dans les tire-laits qui vous envoie gratuitement à domicile, en colissimo et partout en France, votre tire-lait électrique dernière génération.

 

De la même façon que vous louez votre tire-lait en pharmacie sur ordonnance, là vous le recevez chez vous, vous le gardez le temps qui vous plait, puis quand vous n'en avez plus besoin vous le renvoyez (gratuitement).

La location est entièrement prise en charge par la Sécurité sociale et la mutuelle, à condition d'avoir une ordonnance bien sûr.

 

 

23 juin 2011 :

 

Après un entretien téléphonique (numéro vert gratuit) avec une conseillère pour déterminer quel modèle convient le mieux à mon profil et à mon utilisation, je reçois 48 heures après un colis contenant le tire-lait ARDO de Calypso, un tirelait moderne à double pompage accompagné de sa mallette de transport, petite glacière et pains de glace, et accessoires neufs (téterelles de différentes tailles, coussinets de massage, etc ..) et notice d’emploi.

Et même des échantillons de tisanes d’allaitement ;o)

 

Le modèle ARDO est compact, silencieux (je l'utilise devant la télé), il marche sur piles ou secteur au choix, et en plus il est personnalisable : 8 possibilités de fréquences et d’intensités, de façon à trouver son rythme idéal de pompage.

 

On peut utiliser au choix le mode double pompage ou le mode pompage simple (= sur un seul sein à la fois) si on veut éviter la version "trayeuse intensive" de L'amour est dans le pré par exemple.. mais le double pompage réduit le temps de tirage de moitié :)

 

 

Dès la première utilisation, la réussite est totale : les petites fioles se remplissent à vitesse grand V, et c’est vraiment indolore.

 

Voici la quantité récoltée après 5 minutes de pompage seulement : 160 ml !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A savoir : le lait tiré peut se conserver 2 heures à température ambiante, jusqu’à 48 heures au frigo, et on peut même le congeler et le garder de 3 à 6 mois au congélateur mais en sachant que durant la congélation les anticorps sont détruits ;o(

 

 

24 juin 2011 :

Une fois le lait recueilli, la deuxième étape consiste pour moi à le verser dans un biberon puis à le présenter à Jade pour la familiariser au biberon.

Le premier essai est concluant : Jade siffle le biberon d'un trait et ça l'amuse follement.

A voir si ce sera toujours le cas sur le long terme, car le pédiatre m'a assuré qu'elle refuserait bien vite le biberon si mes bidons de lait authentiques restaient à proximité...

 

 

La troisième étape consistera à entamer le sevrage en remplaçant petit à petit mon lait par du lait 2ème âge

 

 

Je suis ravie d'avoir eu recours à un tire-lait électrique, et merci à ma cousine Lolo pour ses toujours bonnes idées !

 

 

Grandir Nature :

N° vert gratuit : 0 800 622 833

 

 

 

 



23/06/2011
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi