Le blog de Sylvie Etche

Le blog de Sylvie Etche

Les larmes de San Lorenzo - Michel COULAREAU

 

Les-larmes-de-San-Lorenzo-Couverture.jpg

 

 

 

Michel Coulareau est un auteur muretain qui a de multiples cordes à son arc.

 

Instituteur à l’école Vasconia de Muret durant 38 années, investi avec brio dans les associations culturelles locales, fondateur et directeur du glorieux club de basket Avenir Muretain qu’il a mené à haut niveau, créateur de la troupe théâtrale enfantine à succès « Les Petits Drôles », auteur passionné de théâtre pour adultes et enfants (plusieurs fois lauréat de la Société des Artistes et Poètes de France, ses pièces humoristiques sont jouées dans les festivals francophones du monde entier), il aurait pu en rester là et profiter d’une retraite bien méritée s’il n’avait fait il y a quelques années, dans la région espagnole de Manchuela, une rencontre qui a changé sa vie.

 

Au détour d’une balade champêtre, il découvre, envahie par la végétation, une étrange maison entièrement bleue à pois blancs, semblant abandonnée, et dont le charme l’attire irrésistiblement. Les volets, le toit, les palissades : tout est bleu!

En parvenant à pénétrer dans la maison, il en reste bouche bée : non seulement l’intérieur est peint en bleu du sol au plafond, mais tout est intact et semble avoir été abandonné à la va-vite : la vaisselle (bleue !) est sur l’évier, le mobilier (bleu !) encore garni, et un vieux calendrier suspendu au mur affiche la date de 1963, soit : quarante ans plus tôt !

 

Il n’en faut pas plus pour éveiller la curiosité de l’auteur qui va questionner les villageois des alentours mais se heurte, au mieux à un mutisme, au pire à des menaces voilées. Manifestement, la maison renferme un lourd secret que personne ne souhaite déterrer.

Cette intrigante découverte donne à l’auteur l’idée de son premier roman : imaginer ce qu’a pu être la véritable histoire de la maison bleue. Son livre est auto-édité, et porte le titre de : « Les larmes de San Lorenzo ».

 

Immédiatement fascinée par cette histoire et les insolites photos de la maison bleue que je découvre un matin au détour d’un salon du livre, je me surprends à regagner mon chez-moi à la hâte pour entamer la lecture du roman. Je ne le lâcherai plus avant d’avoir tourné la dernière page, tard dans la nuit. Oui, ce livre – bleu ! – vous happe littéralement.

 

Je n’ai pas encore décidé si c’était un roman policier sur fond d’histoire d’amour, ou plutôt une histoire d’amour sur fond de roman policier. C’est un peu des deux, mais c’est, aussi, tellement plus que ça.

 

Astucieusement, on part du présent pour remonter 10 ans plus tôt puis 40 ans plus tôt, jusqu’au 10 août 1963 où le village de Alcarazen, en pleines fêtes populaires de la San Lorenzo, a connu une tragédie : un meurtre sauvage, pour lequel la population a désigné elle-même, un peu trop vite, le coupable idéal.

 

Quarante ans après les faits, un touriste toulousain arrivé là pour de toutes autres raisons - compléter sa collection de photos naturalistes - va découvrir la maison bleue maudite et reprendre l’enquête, contre l’avis de tous mais heureusement aidé par la bibliothécaire du village au charme irrésistible…

 

Un palpitant roman d’aventure commence. Dans un style simple et efficace. Sérieusement documenté. Au fil des indices on mène l’enquête aux côtés de Leo, l’attachant touriste qui contourne les obstacles avec flair et entêtement.

Histoire, traditions, enquête policière, humour, amour, exotisme, érotisme. Tous les ingrédients d’un bon roman sont là, savamment dosés.

Et jusqu’aux toutes dernières pages on se laisse surprendre. Emouvoir aux larmes. Et quand un livre parvient à nous les arracher, ces larmes, c’est que l’auteur a visé juste.

Je lis beaucoup. Du meilleur, comme du pire. Des livres qu’on n’arrive pas à lâcher, il y en a peu. Celui-là en fait partie. Alors chapeau Michel Coulareau, et surtout : merci.

 

 

 

Pour commander un exemplaire dédicacé, contactez directement l'auteur à l'adresse mail suivante :

 michel.coulareau@orange.fr

 

Points de vente du livre :

- Intermarché Muret Sud ( A l'accueil, rayon Bijoux !)

- Librairie Biffures, Muret (9, rue St Jacques)

- Tabac Presse de l'Europe, Muret (11 rue Mones del Pujol)

- Tabac Presse Aubert, St Sulpice sur Lèze (37 rue de la République)

 

 

Maison-bleue1.jpg

 Crédit photo:  @Michel Coulareau

 

 

 

Maison bleue.jpg
Crédit photo:  @Michel Coulareau

 

 

 

 

 

 

 



11/01/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour